Les mots et les couleurs, Meilleurs Voeux pour 2021!

En fin d’année il est de tradition de présenter ses voeux pour l’année nouvelle.

 Il y a un an, dans le défi #5, je les avais associés au sytème de couleur coréen qui s’avère être, selon mes lectures récentes, identique au système symbolique chinois. Rassurez-vous, je ne passerai pas en revue toutes les cultures du monde.

Cette année je consacre mes voeux aux expressions colorées et à Magritte.

Vinciane Lacroix, “L’empire des vaccins, hommage à Magritte” (CC-BY-SA V. Lacroix)

Magritte

Je n’ai jamais considéré Magritte (1898-1967) comme un grand peintre. En effet, il n’a jamais accordé d’importance à la matérialité du tableau, ni même à la technique, et pas plus à la couleur. Ne dit-il pas lui-même qu’il n’est pas nécessaire de voir un tableau original, qu’une reproduction suffit? Mais quiconque considérant l’importance de la couleur, la sensualité de la touche, le traitement de la surface, ou tout simplement la taille d’un tableau percevra l’absurdité d’un tel propos.

C’est néanmoins et sans conteste un grand artiste. Et tellement belge! Je ne sais s’il synthétise la Belgitude, ou si celle-ci serait juste imbibée de son esprit. Dans cette période particulière que nous vivons, il est spécialement inspirant (voir le défi #11 ).

Magritte ne se qualifie d’ailleurs pas comme créateur de tableaux mais comme créateur d’images.  Il veut nous surprendre; il invite la poésie et le mystère dans ses réalisations. Pour lui, la peinture sert à penser et seule l’image compte.

Principe de dualité

Dans le défi #12, j’ai évoqué une hypothèse qui expliquerait notre fascination pour la Joconde. Nous serions intrigués quand une oeuvre présente une chose et son contraire. Pour la Joconde, il s’agit d’un sourire gai vu de loin, et triste vu de près. Margaret Livingstone considère ce principe de dualité comme une technique artistique à part entière. 

On peut en effet voir les installations de Tim Nobles et Sue Webster sous cet angle; un empilement de déchets épars — cf la vidéo dans le défi #16 — génère les ombres de deux personnages. Certains y verront une analogie plutôt qu’une opposition: les ombres montreraient des individus considérés comme déchets de la société. Toujours est-il que l’ombre est un moyen idéal pour exprimer une double lecture.

Chez Magritte, “l’empire des lumières” fonctionne aussi sur ce principe: le jour et la nuit figurent ensemble sur le tableau. En effet, le haut présente un ciel en plein jour tandis que les demeures et la végétation dans le bas nous plongent dans une solitude à peine troublée par quelques lumières nocturnes.

Aussi, ce tableau m’a inspiré “L’empire des vaccins, hommage à Magritte” qui aurait également pu figurer dans le défi #11. Le vaccin, symbolisé par la seringue, est en lui-même dual: il contient le virus, donc la maladie et représente sa guérison. Sauf qu’ici, il prend la forme d’une pluie inévitable. Une pluie très attendue après une sécheresse économique? La promesse d’une récolte juteuse pour les firmes pharmaceutiques? Ou la fin de la liberté, chère à Magritte? En tout cas, certains auront envie de passer entre les gouttes.

De fil en aiguille, “des mots et des images”, le sujet de prédilection de Magritte, devient dans cet article “des mots et des couleurs”.

Annoncer la couleur

En début d’année, on fait des pronostics, on annonce la couleur.

Alors quelle sera la couleur du vaccin? Et si vous choisissiez la vôtre? Par exemple en fonction des expressions colorées dont le français nous régale.

Un vaccin contre la peur bleue? Un rouge ou un vert pour éviter d’être rouge de colère ou vert de rage? Un autre pour éviter de faire grise mine ou pour ne plus rire jaune?

Par définition, un vaccin est contre une maladie. Outre le COVID-19 dont tout le monde voudrait se débarrasser, que souhaitez-vous éradiquer en 2021?

Cette deuxième proposition de carte de voeux vous permet de faire votre choix et même de laisser un “vaccin blanc”, que votre destinataire associera à ce dont il veut se prémunir pour 2021.

Vinciane Lacroix, “Choisissez la couleur de votre vaccin” (CC-BY-SA V. Lacroix)

Plutôt “Pour” que “Contre”

Mais pour des voeux, n’aspire-t-on pas à du positif pour l’année à venir plutôt que combattre le négatif de l’année écoulée? Construire est toujours plus satisfaisant que détruire, même si, au début, le geste de destruction peut paraître libérateur. 

Aussi voici une troisième carte de voeux. En d’autre temps, ces mots associés à ces couleurs n’auraient pas revêtus la part de désir intense qu’ils ont aujourd’hui. 

Qui ne rêve pas d’une nuit blanche, à passer avec les copains, faire la fête et ignorer un couvre-feu? Ou d’un café noir au zinc d’un bistrot ? Et de ce petit blanc pris en terrasse, devant la grande bleue, à regarder des visages détendus de touristes joyeux — sans masques et sans quarantaine au retour? Quelqu’un sera-t-il bleu de moi en 2021? Quand serons-nous invités par notre amie cordon bleu? Pourais-je seulement voir la vie en rose? Vivement un concert de blues, ou plutôt un film noir au cinéma! Qui aurait pu penser qu’on soit un jour soulagé de voir une place noire de monde?

À vous de créer votre propre cocktail d’expressions colorées et de les mettre en page selon votre sensibilité. Pour trouver les expressions, rien de tel qu’un bon vieux dictionnaire, mais vous gagnerez du temps en consultant le site pourpre.com.

Vinciane Lacroix, “Quelques souhaits sous forme d’expressions colorées” (CC-BY-SA V. Lacroix)

Rester neutre

Enfin, si l’on souhaitait à tous simplement une année 2021 haute en couleur, on resterait neutre par rapport aux évènements, on ne risquerait pas de chatouiller les susceptibilités des uns et des autres, on réconcilierait même les camps des inquiets et celui des rebelles, en souhaitant le meilleur pour tous.

Meilleurs Voeux!

Vinciane Lacroix, “Meilleurs voeux pour une année haute en couleur” (CC-BY-SA V. Lacroix)

Si l’une ou l’autre carte vous plait et que vous souhaitez transmettre vos voeux sous cette forme à des amis, n’hésitez pas à commenter l’article en donnant votre préférence; je vous enverrai le document pdf (deux cartes identiques) à imprimer sur du carton. Coupées, pliées, écrites, et envoyées! Personnellement, j’adore recevoir des cartes par la poste, surtout si elles sont jolies.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

12 commentaires sur “Les mots et les couleurs, Meilleurs Voeux pour 2021!”

  1. Magnifique ! Profond Artistique Engagé
    J’adore
    Pas encore sûr de ce que je vais choisir mais j’ai déjà bien profité de ton trip artistique de circonstances.
    Bizzzzzz zard…

  2. Un coup de coeur pour les expressions colorées de la 3ème carte, qui reflètent bien toutes nos aspirations pour 2021. Et bravo pour ces créations colorées.

  3. Haha Vinciane ! Désormais je regarderai les seringues d’un autre oeil 🙂
    Et Magritte ne m’a jamais fait vibrer, maintenant je sais pourquoi !
    Continue à nous en faire voir de toutes les couleurs ❤️💛💚💙💜

  4. Je trouve que Magritte est un peintre de carte postale, ce qui est la finalité de toute visite au Musée !
    Il a donc tout compris au niveau communication bien avant les pop artistes !
    Ces images sont ses poèmes qui font rêver et réfléchir en même temps alors qu’il semble, dans un premier temps, vouloir s’adresser à la sensibilité. Il nie la picturalité de ses tableaux car il souhaite que l’image acquiert une dimension immédiatement symbolique. Ce sont presque des icônes religieuses (laïques !).
    Quand je traverse Bruxelles à vélo, à la nuit tombante, je retrouve partout des tableaux de “l’empire des lumières” ce qui me rend heureux d’être Belge, car je ne vois pas ces tableaux sous d’autres cieux.
    J’aime beaucoup l’analyse de Vinciane et sa mise en avant du “principe de dualité”, c’est une lecture très enrichissante de l’artiste.
    Toutes les cartes sont belles et pertinentes. J’ai un faible pour la sensibilité et je choisi la 4ème avec les tâches de couleur !
    Par la poste, svp.
    Biz et bonne année à venir.

  5. Merci Vinciane pour tes bons voeux originaux et inspirants.
    Je les aime toutes et apprécie ton analyse.
    Bises à vous deux de nous deux,
    Valérie et Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *