Béatrice Deffromont, Révélatrice du féminin

Béatrice aime la couleur, outil de travail dans ses ateliers de développement personnel, source de joie dans sa vie quotidienne. Dans les espaces qu’elle a occupés, ses différents cabinets ou ses lieux de vie, elle a toujours cherché l’harmonie, à l’image de ce qu’elle veut apporter à ses patients, et de cet équilibre qu’elle cherche dans sa propre vie. En perpétuel questionnement, Béatrice questionne aussi les couleurs.


Les tons « rouge-orange » de son ancien cabinet lui ont semblé un moment trop chauds, trop excitants. Inconsciemment, les femmes s’y identifiaient, se sentaient « chez elles » , comme dans un cocon, confortées dans leur attitude, moins enclines au changement. Les hommes quant à eux se trouvaient excités, pris à leur insu dans un jeu de séduction, comme lors d’une rencontre brève voire fulgurante. Le travail thérapeutique semblait suivre le même schéma: intense puis rupture abrupte — Béatrice ne dit pas « orgasmique » mais ne cache pas la réflexion de son ami psychologue: « Béatrice, ton cabinet est bandant ! ». Si un résultat rapide est source de satisfaction pour tous, un travail plus en profondeur sur la durée aurait cependant été bénéfique. Dès lors et dans le souci de recevoir aussi bien les hommes que les femmes dans un rapport plus équilibré, Béatrice a invité plus de tons neutres et de tons froids dans son cabinet. De plus, dans cette nouvelle décoration, plus distanciée de sa propre personnalité, une plus grande palette de caractères pouvait trouver sa place, s’y sentir à l’aise et être mieux accueillie. Pour Béatrice, la couleur est l’outil par excellence pour la mise en valeur d’un lieu, d’une personne.

Que t’apporte la couleur?
Dans la manière de m’habiller, elle a joué des rôles différents au cours de mon évolution. Déjà vers 5, 6 ans je choisissais mes vêtements selon mon humeur. Plus tard, au même titre que des accessoires, la couleur répondait à mon désir d’être vue, remarquée. A ce titre, elle m’a peut-être desservie: des tenues très colorées sont souvent considérées comme extravagantes, et la tendance est de considérer comme superficielles les personnes qui les portent. Maintenant je travaille plus sur mon style, ma féminité.
Dans mon travail, la couleur m’offre des analogies parfois plus accessibles que la parole: un coussin coloré peut facilement représenter un sentiment, deux coussins, un contraste de point de vue.
Dans mes ateliers « Le féminin dansé », les femmes choisissent des foulards qui participeront, au cours de la danse, à l’expression de leur féminité, de leurs sentiments, joies comme peines. L’observation de ces choix, en harmonie ou non avec leur teint, avec les vêtements qu’elles portent, la symbolique des couleurs sélectionnées, tout cela me donne des indices sur les personnes et des pistes pour la suite du travail.

Une couleur que tu aimes moins?
Aucune. Par contre, certaines ne conviennent pas à mon teint. Le marron me donne un air triste.
Certaines couleurs dépendent trop de la lumière: sous un rayon de soleil, elles m’apportent joie, mais dans un jour pluvieux, elles me plombent carrément. Interdites de séjour dans mon salon! Sur les murs elles me fatigueraient trop! Néanmoins, associées à un accessoire coloré, je les invite volontiers dans ma tenue!

Tes sources d’inspirations?
Le Moyen 0rient, le Magreb, les voyages.

La décoration, une passion?
Plutôt une seconde nature. J’aime chiner des meubles et les transformer, ramener des objets de mes voyages, trouver de jolis carnets de notes. Je cherche les harmonies qui révèleront au mieux l’espace. Dans la chambre à coucher j’ai voulu des teintes différentes pour chacun des pans de mur. Je n’hésite pas à utiliser les miroirs, l’or ou l’argent, selon qu’une touche chaude ou froide s’impose. J’aime aussi les paillettes —même noires, comme sur mes baskets à talon que j’ai associées à des lacets dorés. Le brillant, le doré, les reflets changeant, tout cela me relie au soleil, à la lumière, à la spiritualité, au cosmique.

Le site de Béatrice: le féminin dansé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *